Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
Cliquez le titre! (NOUVEAU)

La fée Line (Pour la vraie mise en page, cliquez le titre!)

08/04/2015 16:17:50

-  J'ai assez d'avoir le cafard, sans qu'en plus toutes mes affaires se brisent simultanément. Oh, sainte misère, de sainte misère, pourquoi n'ai-je pas une baguette magique pour réparer tout ce qui est défectueux dans mon appartement? fulmine Janice, complètement à cran.
- Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! entend-elle, apeurée.

Et à l'instant même, comme par enchantement, apparaît une jeune femme qui se tient debout sur la laveuse qui, justement refuse de fonctionner depuis une semaine.

- Mais, mais, mais, qui êtes-vous? demande Janice, en reculant, tétanisée de peur.
- Je suis celle que vous venez d'appeler avec votre supplication, répond l'étrangère, en sautant en bas.
- Ah bon, heu, c'est la première fois...
- Que vous désirez être une fée, je sais, complète la fille qui garde ses distances, histoire de l'apprivoiser.
- Et d'abord par où êtes-vous entrée? Qui êtes-vous? D'où venez-vous?
- J'entre là où je pense pouvoir aider, surtout si la personne croule sous les difficultés. Je suis la fée Line. Et d'où je viens, ça, je ne peux pas te le dévoiler.

Alors, Janice, totalement abasourdie, éclate de rire nerveusement en se tenant les côtes, pendant plusieurs minutes, et après elle se pince pour vérifier qu'elle ne rêve pas.

- Bon, je suis bien réveillée, songe-t-elle. Ouais..........en fin de compte, elle est plutôt "cool" la demoiselle. Et c'est joli sa courte robe rouge avec ses ballerines noires, du même noir que ses cheveux, d'ailleurs, longs, raides, tels des baguettes. Ouais.......baguette magique...
- Maintenant qu'est-ce que je peux faire pour toi?
- Tu possèdes vraiment des pouvoirs? Tu peux faire tout ce que tu veux? Mais, c'est impossible! C'est un mensonge et une arnaque! Ça existe seulement dans les contes ou au cinéma, pas dans la vraie vie!
- Désolée de te contredire, mais oui j'ai des pouvoirs et comme ta supplique était sincère, je suis venue te voir. En ce moment, de quoi as-tu besoin?
- Je ne réponds pas à ça! Et si tu es réelle, prouve-le moi en faisant danser la statuette sur la table!
- Non! s'exclame-t-elle, pas de cette façon, un don n'est pas un jeu!
- Bon, alors, donne-moi la preuve en t'en allant tout de suite, puis en revenant habillée en bleu. Seulement, là, je croirai que tu es un génie.
- D'accord, c'est juste pour faire la preuve.

Et immédiatement, la fée Line s'évanouit en fumée.

- Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! entend Janice, pour la deuxième fois, et l'étrange inconnue réapparaît, debout près d'elle, vêtue d'un jeans et d'un t-shirt bleus.

- Et bien, Comment tu fais ça?
- Je ne peux pas te le dire, c'est mon secret, et si j'en parle tout disparaîtra. Maintenant, je te demande pour la dernière fois, quel est ton besoin?
- Hum, j'en ai plusieurs et là tu viens de me persuader de tes dons. Bon, d'abord la laveuse ne fonctionne plus depuis plusieurs jours, et je pense que la sécheuse a rendu l'âme parce qu'elle surchauffe quand je l'utilise.
- C'est tout? taquine la fée Lyne.
- Oh que non! riposte Janice, vigoureusement. Le réfrigérateur cogne comme un canon et gèle la nourriture, le four ne répond plus, le téléphone sans fil est foutu. Ah oui, les prises de mes deux lampes ont grillé en même temps. Et finalement, je sois remplacer mon radio réveil qui est complètement détraqué. Voilà, c'est à peu près ça.
- En effet, tu as beaucoup de soucis et je peux arranger tout cela, mais à mes conditions...
- Ah bon! Lesquelles? 

- Avant chacune des réparations, tu devras corriger une situation dans ta vie affective.
- Je ne comprends vraiment pas, là! riposte Janice.
- Par exemple, si tu as vécu une mésentente, une rupture qui s'est mal passée ou une dispute, poursuit la fée Line, tu dois ramener la paix, et seulement après, je restaurerai un de tes appareils. C'est ma seule façon de travailler.
- Ouais, murmure Janice, sceptique. C'est difficile ce que tu demandes! Hum, ai-je vraiment le choix?
- Non!
- Et j'ai tellement besoin de tous ces objets, bon alors, hésite-t-elle, d'accord!
- Maintenant, à toi de voir ce que tu peux harmoniser.
- Euh, je pourrais peut-être rappeler mon ami d'enfance, parce qu'au dernier appel, comme je n'étais pas du même avis que lui, il m'a traitée de tête de mule, ça m'a choquée et je lui ai raccroché au nez. Ça fait deux semaines qu'il ne téléphone plus.
- Alors, je te laisse, et je reviens dès que tu as réglé cette situation.
- Non, ne pars pas! supplie-t-elle, inquiète.

Mais déjà la fée Line a disparu. Alors Janice se dépêche de contacter son copain et heureusement il est chez lui. Aussi, tout en s'expliquant, ils parviennent finalement à retrouver leur belle entente, dans la joie et sur ces entrefaites, la fée Line réapparaît.

- Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Outch! Outch! Ayoye! se lamente-t-elle en se levant et en se frottant le fessier, car elle a atterri par terre, sur le derrière...
- Qu'est-ce qui se passe? s'inquiète Janice.
- Rien, rien...Je suis fière de toi! J'ai entendu ta conversation et tu étais réellement sincère avec ton ami, alors pour ça je te donne deux réparations.
- Wow, est-ce que je peux choisir le réfrigérateur et la laveuse?
- Certainement! répond la magicienne, très inquiète de ses pouvoirs, à cause de sa chute. Elle ferme les yeux, et se concentre fortement pendant plusieurs minutes. Puis, elle ouvre ses paupières. Réjouis-toi et va vérifier!

Alors folle de joie, Janice accourt vers la laveuse et la fait fonctionner. L'appareil démarre au quart de tour mais gémit comme si ça essorait de la ferraille et Janice grimace. Décontenancée, elle ouvre la porte du frigo qui ronronne doucement, mais à l'intérieur c'est chaud comme un four.

- Euh, il y a un gros problème, là! s'exclame-t-elle, désenchantée.
- Comment ça?
- La laveuse me semble pire qu'avant, et le frigidaire est devenu un four....
- Oh zut! Oh non, moi qui croyais être pardonnée! se lamente-t-elle, mécontente.
- Hein?
- Vois-tu j'ai transgressé une loi de la puissance magique et de ce fait je rate presque toutes les demandes.
- Euh, mais quelle faute as-tu commise?
- C'est laborieux à expliquer, euh j'ai contrevenu...........
- Allez, fais-moi confiance! insiste Janice. 
- Bon, j'ai contrevenu à la règle numéro un chez les fées: interdit de se lier d'affection dans l'entraide, parce qu'inconsciemment on peut favoriser un, pour oublier les autres. Et comme je devais secourir un jeune homme dans le pétrin, dès que l'on s'est vus, nous avons eu un coup de foudre, tous les deux, en même temps, et on est devenus gagas. C'est à cause de ça que je ne suis pas pardonnée.
- Alors comment vas-tu récupérer ton don? demande la curieuse.
- Ça dépend des maîtres! Pour l'instant je suis à leur école et je dois m'amender. Mais tant que j'échoue, ça signifie que je n'ai pas leur confiance. Et là, j'ai bien peur de perdre ma puissance, parce que mon temps achève, ce qui me désole grandement.
- Et quel est ton temps?
- Il ne me reste plus qu'une journée pour les convaincre! Aussi, maintenant que tu connais mes limites, est-ce que l'on continue? demande la fée Line.
- Ouais, je poursuis. Ne serait-ce que de mettre l'harmonie dans ma vie, ça en vaut la peine. Bon, la semaine dernière, je me suis obstinée avec ma mère qui prend un malin plaisir à me contrarier constamment et je déteste ça, alors je la boude.
- Janice, Janice, crois-tu que tu peux la changer à son âge? Est-ce que tu l'acceptes telle qu'elle est?
- Hum, je saisis très bien ce que tu veux dire, ouais, je vais résoudre cette mésentente en lui téléphonant tout de suite.
- Je pars! annonce la magicienne, et aussitôt dit, aussitôt fait.

Tout se déroule à merveille entre la mère et la fille, tant et si bien qu'elles placotent comme les meilleures amies du monde.

- D'accord, maman, A+! rit Janice en raccrochant.
- Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Ouuuuuups! Cette fois, la fée Line s'écrase sur le dieffenbachia qui s'affaisse, complètement cassé en deux.
- Euh, désolée, désolée, désolée! gémit-elle, tristement. J'ai presque perdu la partie, mais je te félicite parce que tu as renoué avec ta mère.
- Je me sens joyeuse, en tout cas! Euh, j'ai quelque chose à te dire, qui j'espère peut te consoler.
- Ah, bon?
- Au nom de l'amour, si de toi-même, tout de suite, tu renonçais à tes pouvoirs pour le mec en question! propose Janice.
- Oh que j'aime ça! sourit la fée déchue, et je dis oui! Et aussitôt, elle récite tout bas une incantation, puis elle ouvre les yeux. Voilà! Mais, euh, et tes réparations?
- Juste de te savoir heureuse, ça vaut beaucoup plus et qui sait, on pourrait être copines.....
- C'est vrai! Youppi! s'exclame-t-elle. Tu sais, maintenant, je suis dans ton monde humain!
- Bienvenue avec nous, la fée Line!
 
©   Tous droits réservés, Raymonde

*     Image prise sur le Web

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires


Que dire de plus que!  Bravo Raymonde tu as su si bien terminer cette histoire en nous étonnant et aussi nous faire rencontrer l'amour tout court...
Louise Posté le 23/04/2015 19:16:58
Ah!oui. Moi, j'ai bien hâte de connaitre les conditions...
Michelle Posté le 09/04/2015 21:18:26
Quelle histoire charmante !!! j'ai très hâte de voir ce que cette chère fée va faire ... J'adore !!!
Louise l Posté le 09/04/2015 17:06:22



C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf