Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant, j'espère...
 
rss feed
Archive(s) :
select
Lara, modiste, a fêté son quarantième anniversaire la semaine dernière et depuis trois ans, elle vit en solo. Et même si elle performe aisément à son travail et qu’elle sort souvent s’amuser en boîte avec ses amies, elle se sent seule. Pourtant, ses copines la trouvent chanceuse, car elle croule sous les invitations, mais chaque fois c’est décevant, rien ne fonctionne. Physiquement avantagée, cinq pieds, sept, mince avec une longue et soyeuse chevelure rousse, on pourrait facilement croire qu’elle est heureuse, mais non.
Or, maintenant, elle veut oser quelque chose de différent, aussi dans le journal «Dernières nouvelles», elle épluche les petites annonces, sous la rubrique «rencontrepourquoipas». Surprise, elle en choisit plusieurs, et s’inscrit. Finalement, elle se donne un mois pour toutes les rencontres, mais il lui a fallu quand même, vingt et un jours pour se décider à passer à l’action.
- Ouais, pour une première «date», il faut avoir le coeur solide, se parle-t-elle, en s’ennuyant au «Resto des mecs». J’ai l’impression d’être accompagnée de «L’homme des tavernes», un vrai sportif d’écran qui rote comme un bûcheron et en plus, il n’arrête pas de poser sa m......grosse main sur ma cuisse. Calvas! - Hey, es-tu toujours boudeuse comme ça, toi? demande ce...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires
Paulo court maladroitement pour rattraper Caro, mais malheureusement, il s’effondre sur les rotules en hurlant. Son jeans blanc, neuf, est tellement bousillé, qu’il le fait ressembler à un homme malpropre. Il se relève vivement, en boitillant, les genoux boueux, et il gémit de douleur en la poursuivant.
- Attends, attends, Caroline! lui crie-t-il, en geignant, ce n’est pas ce que tu crois! Hey, ma belle Caro d’amour, laisse-moi tout t’expliquer.
N’en faisant qu’à sa tête, elle se précipite dans la maison, et Paulo parvient juste à temps, à mettre son pied sur le seuil pour pouvoir entrer. L’ignorant, elle s’enfuit dans leur chambre et s’enferme si brutalement, que la Joconde se décroche et atterrit sur sa tête, la tête du mec, s’entend. Et de douleur, il s’affale par terre en pleurnichant, ses bras entourant la toile tellement hideuse, qu’en l’observant, ça le chagrine davantage. Finalement, il se lève, lâche la croûte, heu, la Joconde et va cogner à la porte, en la suppliant de sortir.
- Caro o o o o ! hurle-t-il, d’une voix complètement éraillée. - Fiche-moi la paix, salaud d’imbécile! beugle-t-elle. - Je te jure, il ne s’est rien passé entre Sté...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires

Une pause

13/05/2020 15:28:11

Bonjour à tous, 

Une pause pour l'été.
Je serai de retour en septembre. 
Je vous souhaite un bon été, malgré les circonstances exceptionnelles que nous vivons...

Ray

 

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
Samedi soir, 17 juillet 2018, Julius, 44 ans, très nerveux, occupe une table, dans le restaurant mauricien, le plus couru, «Au chic Éden». Il a rendez-vous avec Huguette, du même âge que lui, et qu’il a contactée sur «Québec solitaire». Harassé par des dizaines de rencontres, il souhaite ardemment que c’en soit une très prometteuse. Aussi, il est persuadé qu’à son âge, il est grand temps qu’il se pose.
Et tout à ses pensées, il l’aperçoit soudain qui entre, vêtue d’une magnifique robe rouge, telle qu’elle avait convenu au téléphone. Wow! Julius est fortement ébranlé, car il la trouve très belle. Mais hélas Huguette le fixe, cachant sa déception derrière un sourire de vendeuse de «chars». Le pauvre Julius ne passe même pas le test de ses critères de base. Elle en perd sa contenance, inspire profondément, puis se contraint à avancer. Et comme il le lui avait dit, il porte un polo rose, quasi aveuglant. Désolant repère qu’Huguette ne peut manquer, aussi elle essaie, tant bien que mal, de chiffonner l’image qu’elle s’était forgée de lui. Et en maintenant son sourire de commande, elle s’approche, crispée, vers sa table où elle ne veut pas aller.
Or, lui, dans son énervement, suinte, puis se lève vivement et maladroitement, tant et si bien que sa chaise bascule. Et le dossier...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
Le restaurant «Arrêtez et venez goûter»
Est plus que bondé.
Ici, le beau Ludger
Est accompagné
De la jolie Aglaé
Qu’il rêvait de fiancer
Depuis des années
Et des années.
Mais, durant le festin fort apprécié,
La maladresse s’est invitée,
Car tous les deux souffrent de timidité.
Ainsi, leurs vêtements sont maculés
De potage Parmentier,
De gras de sanglier,
De pommes de terre rissolées
De salade du chef, santé
Et de crème brûlée.
On peut alors affirmer
Que sur leurs habillages tachés
Tout le menu est affiché.
Et Aglaé, fort désolée,
S’est vivement levée
Et s'est écriée:
&...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
first prev 1 2 3 4 5 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf