Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
 
rss feed
La jolie Jacqueline, âgée de 40 ans, est encore célibataire, et ce depuis 10 ans et elle ne semble pas du tout intéressée à changer de statut. Écoutons-la, selon elle, elle est libre par choix.

- Hélas j’ai très honte de vous avouer ça, mais j’ai trompé mon premier et dernier amour, parce que j’étais accro à mon pouvoir de séduction. Il se prénommait Yves, un bons gars, doux et très gentil. Et aujourd’hui, je viens tout juste de comprendre. Alors, durant cette décennie, j’ai verrouillé mon coeur à double tour pour ne plus faire souffrir personne, parce que je me sentais coupable. Et le temps a passé, je me suis forgé une vie de routine, genre d’armée, et mon univers est réglé comme du papier à musique : routine, routine, routine. Mais voilà que, comme je déteste les imprévus, naturellement le hasard m’en a envoyé tout un.

- Câline! C’est quoi ce paquet-là? songe-t-elle, inquiète, en sortant de la poste avec un colis pour elle. Je n’ai pourtant rien acheté en ligne...Mais c’est quoi ça, à matin? Il faut dire que cet événement, des plus énigmatiques, la bouscule complètement.

Et rendue chez elle, elle cherche fébrilement ses lunettes, un peu partout dans l’appartement, c’est mille fois le même scénario habituel. Elle vérifie sur la table, le comptoir, dans sa chambre, sur la commode, les tables de nuit et en entrant dans le salon, excédée, elle fulmine. Jacqueline est douée de bien belles qualités, mai...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  1 commentaires
- Ouais, ben, c’est ce matin ou jamais que je retrousse mes manches pour abattre ce travail-là! Mon grenier est un vrai dépotoir, ça fait trop longtemps que je remets à plus tard, ronchonne Andréa, 60 ans, séparée depuis 6 mois. Elle a été en couple durant trois ans. Aujourd’hui, nous sommes le 28 mars 2016.

Chers lecteurs, il faut vous dire qu’après sa rupture, Andréa a décidé de se jeter dans le grand ménage et là, rendue dans le comble, elle affronte vingt ans de ramassage de vêtements, de chaussures, de décorations et de «en cas que ça serve». Elle est vêtue d’un vieux jeans noir taché de peinture et d’un coton ouaté sur lequel est écrit «J’aime me faire servir!». Alors là, «j’aime me faire servir!» est à quatre pattes par terre, le front au plancher, parce qu’elle essaie de sortir un bijou brillant, coincé sous une plinthe au bas du mur.

- Saint cybole, mais qu’est-ce que c’est que ça? rage-t-elle, depuis dix minutes, très intriguée, en tentant vainement de le dégager. Hey, ma foi, on dirait une chaîne! Ouais, ça ne sert à rien de persister de cette façon, sinon elle va se briser. Ben, qu’à cela ne tienne je vais prendre mon marteau pour déclouer la moulure, un point c’est tout.

Ce qu’elle fait en deux temps, trois mouvements...

- Hein? Il y a un trou derrière la boiserie, c’est bizarre!

Elle ramasse la chaîne en or, ornée d’un coeur, sur lequel est gravé «Tu es mon to...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  1 commentaires
Bientôt une décennie que Séverina, 43 ans, est l’amie d’Audrey, de six ans sa cadette. Et aucune semaine ne se passe sans qu’elles se téléphonent au moins trois fois, pendant plus d’une heure, où elles jasent et rient, tellement elles s’entendent bien. Aujourd’hui, nous sommes samedi, 14h.

- «Para bailar la bamba, para bailar la bamba, si necessita una poca de gracia, une poca de gracia» Allô?
- Audrey c’est toi? dit Séverina, qui se demande tout à coup pourquoi elle pose cette question...
- Oups, toute une énigme, ce n’est certainement pas ma fille Mara! rit Audrey, nerveusement.
- Ouais, à 3 ans, c’est plus qu’improbable. Oh, là, là, je ne sais pas où je suis allée dans mes rêves cette nuit, mais on dirait que je me suis levée la tête en bas. Je file vraiment cotonneuse, je me sens bizarre comme si toutes mes hormones cherchaient chacune leur place. Burk!
- Hum, moi aussi je connais, ça m’arrive régulièrement, ma chère.
- Ouais, c’est vrai, je trouve que l’on se comprend bien, alors, bon, que fais-tu aujourd’hui?
- Euh, comme d’habitude, je vais tenter de survivre à mes deux enfants.
- C’est sûr, Mara est petite et demande beaucoup de surveillance et Enzo a six ans et te donne toujours du fil à retordre, mais hier, il me semble qu’il était calme...
- Oui, je croyais qu’il couvait quelque chose, mais selon moi aucun microbe ne peut perdurer dans son corps, tellement il gigote et là il déborde d’énergie. Attends une minute, Séverina! Enzo, en...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  1 commentaires

Les vacances

31/05/2018 16:56:43

Bonjour,

Je prends des vacances, de retour à la fin août,

Au plaisir de vous retrouver,

Ray

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
Roxanne et Jason se sont rencontrés au Tigre Géant, au rayon des sous-vêtements. Je sais, chers lecteurs si brillants, vous vous direz, comment est-ce possible, les dessous pour hommes et pour femmes sont à des endroit différents? C’est que Roxanne, en train d’évaluer quel slip choisir, lève soudain la tête et l’aperçoit, épatée de le trouver si beau. Perplexe, Jason, en la voyant a un coup au coeur et il se demande si elle magasine pour son amoureux, alors tandis qu’elle tient une boîte, il en profite pour l’aborder...

- Très bon achat, ces boxers sont vraiment confortables! sourit-il en se sentant triple idiot avec une remarque aussi intime. Oh, oui, votre amoureux va les aimer, j’en suis persuadé!
- Euh, c’est une taquinerie pour mon frère, on est le 1er avril, alors...
- Ah, ah, ah, rit-il, façon comédien pourri, très soulagé qu’elle soit disponible. Hum, ça te dirait un café, disons «Au canard plumé»? Euh, vers......tout de suite?
- Ouais, d’accord! répond-elle tout de go, car elle l’a dans le collimateur depuis tantôt.

Il y a de ça deux mois et ils se fréquentent dans un but sérieux. Âgés tous les deux de 29 ans, ils habitent et travaillent à St-Becscie- des- Canards- égarés. Jason, sosie d’Alex Nevsky, est avocat et Roxanne, clone de Brigitte Boisjoli, esthéticienne à temps plein. Or, pour mieux se connaître, il lui propose une fin de semaine d’initiation aux joies du camping en lui brossant un tableau idyllique. Et elle accepte, lui...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  1 commentaires
first prev 1 2 3 4 5 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf