Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant, j'espère...
 
rss feed
Archive(s) :
select

Coup de foudre?

13/11/2013 17:31:49
- Écoute Diane, je te connais, tu considères Jean-François trop jeune pour moi, hein? s'inquiète Loulou, âgée de cinquante ans, qui soudainement doute de ses charmes.
- Disons que personnellement je ne pourrais pas m'engager dans cette voie! Je me sentirais comme un melon ramolli comparé à lui, mais toi, il te plaît ce mec?
- Plaire n'est pas le mot qui convient, ma chère! J'en suis encore toute retournée. C'est bien simple je ne peux tout simplement pas y croire. Il est tellement gentil et sexy en plus! Wow!
- Hier au téléphone tu m'as dit qu'il était disponible et qu'il avait trente ans, c'est bien ça?
- Ouiiiiiiiiiii! répond Loulou, excitée.
- Ha! Ha! Ha! Je dois t'avouer que ça me fait rire la façon dont vous vous êtes rencontrés!
- Ouais, à l'épicerie, rien de plus banal pour mon coeur romantique. Mais le pire c'est quand je pense que j'étais à quatre pattes pour prendre un vingt-quatre rouleaux de papier hygiénique et que c'est ce moment que le coup de foudre a choisi pour que nos deux têtes se heurtent. Décidément le destin a de l'humour!
- En effet, pas très romantique. Par contre, tout un choc! la taquine Diane.
- Et tu sais quoi? Après ça, pendant plusieurs minutes, on ne se quittait plus des yeux, jusqu'à ce qu'arrive un bougon de la pire espèce qui nous a invectivés de bêtises parce que l'on bloquait l'allée. On a pouffé de rire de le voir si rouge. Et finalement, avant de partir Jean-François m'a demandé mes coordonnées et m'a refilé les siennes,c'est chou, non...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires

Laura, l'aura ou l'aura pas?

16/10/2013 15:34:39
Enfin le mois d'octobre est arrivé et depuis le premier jour il déploie ses splendeurs, tant et si bien que l'on se croirait en été. Aussi Laura, par un de ses milliers de caprices, tient absolument à profiter du beau temps pour aller pique-niquer avec Pascal, son fiancé depuis bientôt six ans. Hélas, même à trente ans, elle traîne encore ses enfantillages et tout doit constamment se passer comme elle le veut, quand elle le veut et le plus tôt possible. Alors elle lui téléphone...

- C'est toi, Pascal?
- Heu, oui, comment vas-tu, ce matin?
- Très bien. Je t'appelle pour te donner ma commande d'épicerie car j'ai décidé d'aller dîner sur le "Mont-Ticule", avec toi, vers midi.
- Es-tu sérieuse? Aujourd'hui? Mais il est déjà 9 heures 45, choupette et je ne suis pas prêt à partir vite comme ça...En plus, le "Mont-Ticule" est à vingt-cinq kilomètres.
- VOYONS PASCAL! s'écrie-t-elle dès que l'on remet ses idées en question.
- Bon, bon, ne t'énerve pas!
- Je te fais confiance, tu vas y arriver comme à chaque fois que je désire quelque chose, le houspille-t-elle. Tu es tellement généreux!
- D'accord, qu'est-ce que je dois acheter? soupire-t-il incapable de la contrarier, parce que la contrarier c'est descendre sur une pente très savonneuse.
- Va d'abord chercher un papier et un crayon! lui dicte-t-elle, impatiente. Mon Dieu que tu es distrait, il faut toujours que je te le répète!
- Ma foi, on dirait que tu vois dans mon appartement! sourit-il, décontenancé, car il ne s...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  6 commentaires

Lino et Linette

18/09/2013 13:11:09
C'est la fin de l'été et les terrasses sont désormais fermées. Aussi, Lino s'installe à la meilleure table de la salle à dîner "Le menu pas menu", une fabuleuse chaîne de restaurants et inutile de dire qu'à Ste-Pointe-du-Cap c'est l'endroit le plus branché et donc le plus couru. Lino choisit toujours l'excellence, histoire d'épater la galerie. Mais galerie ou pas il est totalement rongé par le stress et il pianote nerveusement en attendant l'arrivée d'une femme qu'il n'a jamais vue. Et soudain il se remémore l'appel téléphonique de sa cousine où tout a commencé.

- Tu verras! lui a assuré Dolorès, Linette est une très belle célibataire, très intelligente et en plus avec un coeur grand comme le ciel! Et en passant, elle aime beaucoup les restaurants.
- D'accord, mais as-tu une photo d'elle? demandait-il, nerveusement.
- Non et ce sera à toi de juger, a-t-elle ajouté en s'amusant de son inquiétude. Et là tu devras me faire confiance, je connais tes goûts!

Lino, plutôt agréablement surpris par cette heureuse description, s'est laissé tenter pour ce rendez-vous, lui qui a cessé toutes ces rencontres arrangées, naturellement après avoir essuyé plusieurs défaites. Présentement hypnotisé par l'heure sur sa montre, il ne sait plus que faire pour patienter, ce n'est pas facile de gérer quarante-cinq minutes d'avance...

- Ouais, je suis arrivé beaucoup trop tôt, songe-t-il en hochant la tête et j'ai sûrement l'air d'un dépendant affectif, ce que je suis, finalement. Ouf,...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  6 commentaires

Que puis-je faire avec lui?

20/08/2013 16:10:02
- Oh non, non, non, non, pas encore, ce n'est pas possible, quelle horreur! gémit Juliette en voyant arriver son copain de toujours attifé comme la chienne à Jacques.

En effet, à moins de lui avoir cousu sur le corps, personne ne pourrait expliquer comment il est parvenu à entrer dans son jeans noir façon "cuirette", tellement serré que l'on dirait un collant. Il aurait tout aussi bien pu se coller du ruban électrique pour arriver à ce résultat. Et son pauvre t-shirt délavé, jadis bleu royal, s'enlaidit maintenant d'une teinte qui n'existe même pas sur un nuancier. Quant aux coutures elles ont lâché prise il y a belle lurette et elles obliquent hideusement de chaque côté. Pour en rajouter, comme s'il n'y en avait pas assez, on y lit ce message: "L'habit ne fait pas le moine...Et malheureusement Raphaël a complété en dessous, au feutre rouge: mais il le cache". Pour ce qui est de sa coiffure, c'est une catastrophe, à tel point que Juliette n'aurait aucune surprise à trouver une fourchette emprisonnée dans la touffe de noeuds qui constituent sa chevelure. Ici, l'image qui s'en rapproche le plus et qui illustrerait parfaitement son cas serait une décharge sur le 220.

- Que puis-je faire avec lui? maugrée-t-elle, impatiemment. Si seulement il voulait écouter mes conseils! Mais il est si têtu et tel que je le connais ça ne serait pas de la tarte!

Maintenant il sonne en bas du chic condo de Juliette. Elle accourt déverrouiller l'automatisme de la porte d'entrée de l'immeuble, car n'est pas admis qui veut &agr...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  5 commentaires

L'apprenti bricoleur

09/06/2013 15:24:28
Jean-Marc Broch ADORRRRRRRE bricoler. En effet, tous les jours, comme un forcené, il s'adonne à sa passion et à pas de tortue, hélas patraque, il apprend avec essais, erreurs. Il en est encore au b.a.-ba de ce passe-temps et ce bégaiement semble vouloir s'accrocher à lui car ce sont les bévues qui gouvernent toutes ses entreprises. Et quelles bévues me direz-vous? Bien, du genre un doigt broyé dans un étau, un coup de marteau là où vous pensez, une planche tombée sur un pied provoquant une danse inquiétante, plusieurs dessins de coupures avec l'exacto, des écorchures avec la sableuse et tout le tralala...Et de ce fait, son épouse a été obligée de teindre ses cheveux qui blanchissaient au fur et à mesure des accidents de son chéri.

- Corinnnnnnnnnnnnne! claironne-t-il après elle.
- Mon Dieu, mon Dieu, que lui arrive-t-il encore?

Elle accourt comme à chaque fois, suffoquée d'angoisse en craignant le pire, mais aujourd'hui Jean-Marc arbore seulement trois diachylons, et là il lui présente son labeur comme une hôtesse à "The price is right".

- Pas mal, hein? pose-t-il fièrement devant on ne sait quoi.
- Heu, explique-moi ton travail, demande-t-elle comme on procède délicatement avec les enfants qui gribouillent.
- Ben ça se voit, non, c'est une tablette!
- Ah bon! Pousse-toi, je vais compléter ton oeuvre! ordonne-t-elle, découragée.

Elle lui enlève la scie sauteuse des mains et achève la découpe de la tablette qui ressemble aux dents d'une sciot...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires
first prev ... 10 11 12 13 14 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf