Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
 
rss feed
Jennifer, vingt-six ans, belle et très ambitieuse, vient finalement de décrocher un emploi comme vendeuse au magnifique magasin « Ici, c’est chic et cher », et cela depuis quinze jours. Ce travail de fin de semaine lui aide à payer ses études universitaires, dont il lui reste un an avant de graduer en tant qu’architecte. Et comme elle raffole de la mode, quand elle besogne à la boutique elle ne voit pas le temps filer. Heureusement pour elle, le hasard a voulu qu’elle soit dans le prêt-à-porter pour femmes.

Mais le hic, c’est qu’Alexandra, sa patronne, possède une façon de commercer assez particulière qui fait qu’elle exige de Jennifer qu'elle vende à tout prix, même si le vêtement ne sied pas aux clientes. Or, cette dernière refuse d’obtempérer, parce que ça va à l’encontre de ses valeurs et aussi de ce qu’elle a appris comme styliste vestimentaire, il y a quelques années.

Hélas, aujourd’hui Alexandra la surprend en train de déconseiller à une habituée d’acheter une toilette et celle-ci écoute ses conseils, puis acquiesce de la tête et remet la robe sur le comptoir, pour ensuite s’en aller.

- Jennifer! j’ai à te parler tout de suite, lui enjoint Alexandra, furieuse, en s’en retournant tout de go à son bureau, d’un pas militaire.

Inquiète, elle obéit immédiatement. Avec le ton utilisé par sa patronne, elle craint de perdre son gagne-pain, car elle a impérativement besoin de sa paie pour joindre les deux bouts. Elle inspire pr...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  1 commentaires
Marie et Quentin se sont rencontrés à l’université et ils se fréquentent depuis maintenant trois ans. Et Quentin se rappelle avec bonheur la première fois qu’il l’a aperçue, car son coeur a bondi en roulades avant et arrière, suscitant en lui une immense joie qui l’a totalement envahi. Et depuis, la certitude que Marie est la femme de sa vie, l’habite. Or maintenant tous les deux à la fin de la vingtaine, ils décident de se marier devant Dieu et les hommes. Aussi, aujourd’hui ils en sont à planifier le déroulement du mariage et de la noce pour l’été 2017 et ce n’est pas de tout repos. Ils s’y prennent tôt, car les plus magnifiques salles de réception se louent très longtemps à l’avance...

- Bon, il va falloir s’entendre, est-ce que l’on célèbre un grand ou un petit mariage? demande Marie. Ça fait des semaines que l’on s’efforce de trouver une entente.
- Comme je te le répète pour la millième fois, je préférerais une cérémonie grandiose avec toute ma famille, mes cousins et mes amis, parce que je veux que le monde entier sache que je t’épouse! s’exclame Quentin, fièrement.
- Hum, c’est bien mignon tout ça, mais notre budget est très serré. Il me semble que ce serait sympa de se marier dans notre maison, il y aurait le prêtre, bien entendu, chacun notre témoin, ma demoiselle et ton garçon d’honneur et nos deux familles proches, ce qui représente à peu de chose près.............trente personnes.
- Simonac, non, ce...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
Il y a de cela cinq ans, Angélique était en vacances en Floride du 13 au 22 février et la première fois qu'elle l'a vu, elle s'est demandé de quelle planète cet homme était tombé. Désolée, mais il ressemblait à un épouvantail. Ses cheveux "affreux", heu "afro" y était pour quelque chose et lui enflait la tête telle une citrouille. Enlaidi d'énormes lunettes cerclées noires, il revêtait un t-shirt gris, où on pouvait y lire J' ime le La G orges". Son pantalon lilas, bizarre mélange de polyester et de fibres très inconnues maintenait tellement les plis sur le devant que ça rappelait une coque de bateau. Et finalement, chaussé de "gougounes" roses, on ne sait par quel miracle il émanait tout de même de lui une assurance à toute épreuve et ce mec était aussi à l'aise que s'il défilait sur la passerelle pour les vêtements Hugo Boss. Il se prénommait Fabien et c'est cette confiance indéfectible qu'il dégageait qui avait totalement conquis Angélique. Il l'avait abordée, puis l'avait invitée à souper.

Et ce matin, couchée près de Fabien, encore éperdument amoureuse de lui, parce qu'elle le trouve bon, généreux, séduisant et lui, devenu son mari, idolâtre sa femme. Or, à toutes les St-Valentin, ils s'amusent de leur rituel: revivre leur première rencontre.

- Te rappelles-tu Fab, le look que tu avais quand je t'ai rencontré? ricane-t-elle en posant la tête sur ses épaules musclées.
- Hélas, oui! répond-il,...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires

Meilleurs voeux pour 2016!

29/12/2015 17:01:12

À vous tous, je souhaite de bien beaux moments durant ce temps

de réjouissances!

Ray

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
Nous sommes le 23 décembre 2015...

Nathalie et Gilbert Labranche, dans la quarantaine, sont mariés depuis deux décennies et vraiment inséparables. Chloé, leur fille unique, âgée de quatorze ans, les trouve "full" pathétiques et loin d'être cools. Et l'ado a tellement supplié ses parents pour amener sa chatte, Chipie, qu'ils ont dû abdiquer. Or, aujourd'hui, la famille a quitté Rayville, et est enfin rendue à leur chalet au Lac Dutronc pour fêter Noël, dans quelques jours. Pour le 25, Nathalie promet un magnifique banquet, car ils ont invité ses sept frères et soeurs, cette année. Et de ce fait, elle a prévu de la mangeaille pour une armée, car leur chalet "À Labranche du tronc" se situe à trois heures de route de toute civilisation. Mais malheureusement, Nathalie n'a pas eu l'occasion de cuisiner, car à son travail, surtemps oblige avant les vacances. Aussi, tout est à faire: cuire le dindon ainsi que préparer les pâtés, les enfourner, apprêter le ragoût de pattes de porc, de même que la bûche de Noël et le sucre à la crème. Comme il n'y a pas de temps à perdre, elle débute la corvée immédiatement. Et de son côté, Gilbert, aussi fatigué qu'elle, va s'occuper du sapin avec Chloé. Il ouvre la radio, l'unique appareil moderne et monte à la soupente...

- Ayoye! Outch! Outch! Outch! hurle son mari en descendant les escaliers sur le derrière, agrippé à la boîte de décorations.
- Que se passe-t-il? crie Nat qui échappe le dindon de vingt livres sur...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires
first prev ... 3 4 5 6 7 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf