Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
 
rss feed
- J'ai assez d'avoir le cafard, sans qu'en plus toutes mes affaires se brisent simultanément. Oh, sainte misère, de sainte misère, pourquoi n'ai-je pas une baguette magique pour réparer tout ce qui est défectueux dans mon appartement? fulmine Janice, complètement à cran.
- Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! Bing, bang, bang! entend-elle, apeurée.

Et à l'instant même, comme par enchantement, apparaît une jeune femme qui se tient debout sur la laveuse qui, justement refuse de fonctionner depuis une semaine.

- Mais, mais, mais, qui êtes-vous? demande Janice, en reculant, tétanisée de peur.
- Je suis celle que vous venez d'appeler avec votre supplication, répond l'étrangère, en sautant en bas.
- Ah bon, heu, c'est la première fois...
- Que vous désirez être une fée, je sais, complète la fille qui garde ses distances, histoire de l'apprivoiser.
- Et d'abord par où êtes-vous entrée? Qui êtes-vous? D'où venez-vous?
- J'entre là où je pense pouvoir aider, surtout si la personne croule sous les difficultés. Je suis la fée Line. Et d'où je viens, ça, je ne peux pas te le dévoiler.

Alors, Janice, totalement abasourdie, éclate de rire nerveusement en se tenant les côtes, pendant plusieurs minutes, et après elle se pince pour vérifier qu'elle ne rêve pas.

- Bon, je suis bien réveillée, songe-t-elle. Ouais..........en fin de compte, elle est plutôt "cool" la demoiselle. Et c'est joli sa courte robe rouge avec ses ballerines noire...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires
- Ça doit faire six heures de vol, maintenant. J'aurais dû écouter ma mère, se blâme intérieurement Caroline en regardant par le hublot du Boeing. Et puis, mon voisin de gauche m'énerve tellement que j'ai envie de lui arracher le petit duvet qui lui reste sur le crâne! On dirait un rongeur, il dévore sans arrêt, et je suis fatiguée de l'entendre roter, soupirer et marmonner. En plus, il accapare tout l'accoudoir, comme si ce n'était pas déjà trop, de trop.
- En veux-tu? lui propose Romuald, ledit voisin, en lui tendant un sac de croustilles, gros format, avec ses doigts poisseux, qu'il a pris le temps de lécher auparavant.
- Non, merci! Il hausse les épaules et continue son bruyant grignotage. - Tout à coup que c'est une arnaque! gémit Caroline en se retournant vers Kevin, son ami d'enfance. Je suis inquiète en ce moment, et je pense qu'aller en France à la rencontre d'un correspondant, et bien ce n'est pas l'idée du siècle. Et s'il m'a menti dans ses lettres?
- Voyons, à trente-sept ans tu sais ce que tu fais, il me semble, lui répond-il, assis en arrière d'elle. J'aurais bien aimé t'accompagner, et être sur votre lieu de rendez-vous, en toute discrétion, mais tu te rappelles que ça fait deux ans que je n'ai pas visité mes parents et je m'ennuie d'eux.
- Oui, je te comprends. Et comme tu dis je suis une adulte, alors........Je vais essayer de changer d'attitude avec des pensées positives. Après tout, la France ce n'es...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
Cette histoire se passe à la "Terrasse de la place, en masse", un magnifique paradis, tout en verrière, bourré de deux cents personnes, autrement dit toutes les tables sont occupées. Cela crée un tumulte festif et hallucinant qui multiplie les erreurs de commande et les serveurs hypernerveux ne savent plus où donner de la tête. À cet endroit, Pierrette, la belle quarantaine, sirote une coupe de vin blanc en profitant du soleil qui se faufile à travers les vitres. Aujourd'hui elle célèbre le début d'une semaine de congé pour skier et s'adonner à la raquette. Or, soudain, un bruit de pas assourdissant, genre éléphant qui attaque, l'horripile à un point tel qu'elle se vire.

- Oh non, non, non, non, le cauchemar, il y a juste à moi à qui ça arrive, ça! songe Pierrette en apercevant un mec fringué comme pour faire rire les autres et qui se dirige droit vers elle.
- Je me trompe ou vous êtes là, exactement pour moi? l'aborde l'inconnu en s'inclinant avec un salut
moyenâgeux.
- Non, vous faites erreur, croyez-moi! riposte-t-elle en détournant la tête.
- Je veux bien vous croire, mais l'erreur est humaine n'est-ce pas, et l'humanité est une de mes plus belles qualités.
- Vous m'en direz tant! riposte-t-elle fermement, toujours sans un regard.

Ici, il ne faut pas juger Pierrette trop sévèrement, car l'homme ne prête vraiment pas de mine. En effet, son crâne est enseveli sous une chevelure énorme qui pourrait cacher un chat de gouttière, et il porte de grosses lunettes noires, façon châssis, ainsi qu'un coto...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
Sylvia est un bijou de femme, douce, docile, gentille, attentionnée, mais les gens pensent qu'il lui manque une case, tellement sa naïveté la rend différente des autres. Mais aujourd'hui, elle se moque de ce jugement dégradant qui l'a beaucoup fait souffrir, auparavant. Rien n'empêche qu'elle est entourée d'amies, et elle a un franc succès auprès de la gent masculine. À 40 ans, elle jouit d'un physique d'enfer dont plusieurs femmes vendraient corps et biens pour être gâtées pareillement par la nature. Dans son appartement, comme à tous les soirs, elle se connecte sur Réseau contact, histoire de se magasiner un homme, car maintenant elle se sent prête, ayant fait le deuil de sa rupture. Or, depuis quelques jours, il y a bien ce "macho diabolo" qui lui plaît beaucoup et qui habite près de chez elle, ce qui est un atout majeur. Et son profil la séduit: même âge, belle apparence, 5 pieds 10, non fumeur, libre, avec son passé assumé. À cela s'ajoutent des valeurs morales, et un grand sens de l'humour. Quant à son pseudonyme "macho diabolo", Sylvia ne s'en 'inquiète pas du tout, car elle croit tout ce qu'elle lit sur lui. En outre, hier, il a ajouté une nouvelle photo, où il embrasse la tête d'un adorable caniche miniature, niché dans ses bras. Aussi, en les voyant, elle craque complètement. - Oh, qu'ils sont mignons, tous les 2! s'exclame-t-elle. Ouais, bien finalement, j'ai fait le tour de Réseau contact et je choisis "macho diabolo". Je suis décid...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
- "Sainnnnnte nuit, dououououce nuit, dannnnnnns le ciel, l'astre luit, dans les champs tout repoooose en paix".....chante Grégory Charles, à la radio extérieure de St-Émoi-des-humains. - Arggggggggggggg! Je hais ces chants, songe Aurélien en entrant dans la bibliothèque municipale.

A ujourd'hui, comme à l'habitude, il traînasse d'un endroit à l'autre, presque en bâillant, tant il est désabusé. Il erre la plupart du temps comme une âme en peine. Quel triste parcours! Il a horreur de décembre, parce que c'est durant ce mois que ses parents ont déménagé en France, il y a maintenant 3 ans. Et comme la famille vit en harmonie, le sédentaire Aurélien, enraciné à St-Émoi-des-humains, s'ennuie de ses parents et souffre de ne pouvoir vivre dans la même ville qu'eux. Et même quand il va les visiter, il voudrait bien rester là-bas, mais il a le mal du pays. C'est un grand sentimental, ce mec de 37 ans, assez canon, mais qui s'enquiquine à périr dans l'existence. Et pourquoi? Il a tout pour lui: la beauté, la santé, l'intelligence, et l'argent. D'ailleurs, en 2012, son père lui a légué 1 million, mais ce magot, hélas, l'empêche d'être heureux, car il a opté pour la paresse. Effectivement, à quoi bon travailler puisqu'il n'aura plus jamais de soucis financier, et ce, jusqu'à la fin de ses jours! - J'ai plein de fric, mais que peut la fortune pour m'ôter l'ennui que j'&...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
first prev ... 6 7 8 9 10 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf