Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
Cliquez le titre! (NOUVEAU)
rss feed
Archive(s) :
select
- Bonjour, suis-je bien chez "Déménagement 100 soucis"? demande Olivia, très stressée, parce qu'elle est toujours à la dernière minute. (Ici, le déménageur a une faiblesse en français, car on devrait lire sans souci.)
- Vous êtes à la bonne place, ma p'tite dame, répond une voix semblable à celle de Mac Dog Vachon.
- Euh......monsieur Robidoux, s'il vous plaît!
- Argggggggggg! Vous vous trompez de numéro! Robidoux, c'est notre compétiteur et pire ennemi! Ici, le propriétaire de l'entreprise, c'est monsieur Soucy.
- Ah bon, alors c'est à lui que je veux parler.
- Un instant, je vous le passe, répond l'homme en lâchant le récepteur par terre.
- Outch! Mon Dieu, qu'est-ce que c'est que cet énergumène-là? râle-t-elle. Et pendant qu'elle attend, elle écoute bien malgré elle, la chanson "Je t'aime, moi non plus", suivie de "C'est en revenant de Rigaud", et par une ironie du sort, interprétée par la famille Soucy. - Ouais, drôle de hasard! Je me demande bien s'ils sont parents, ces gens-là! réfléchit Olivia, tout en chantonnant "Hein hon, fi ton, rigolo"...
- "C'est en revenant de Rigaud", complète monsieur Soucy, en riant...........Allô!
- Monsieur Soucy?
- Lui-même!
- Je sais qu'il est très tard pour réserver, mais j'aimerais savoir s'il vous reste des dates, ce mois-ci, pour un déménagement.
- Hum! Hum! toussote-t-il en feuilletan...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires
- Ouais, pas pire pour une femme de 74 ans! Sur une autoroute, je conduis aussi bien, que n'importe quel jeune homme, constate Bertine, tout haut, en souriant.
- Paffffffffffffffffffff!
- Sainte misère! Qu'est-ce que c'est ça? ronchonne-t-elle, en freinant dare- dare. Nerveuse, elle gare son auto sur l'accotement, et met ses clignotants d'urgence. Soudain, elle s'affole, à la limite de la panique. Elle prend donc une profonde inspiration, expulse l'air, puis encore une fois, puis encore une fois, puis encore une fois, tant et si bien que l'hyperventilation l'étourdit complètement. Au même moment, Edgard, la dépasse avec sa camaro rouge, et intrigué, l'aperçoit, immobile, le coco collé à l'appui-tête, et les paupières closes. Il regarde dans son rétroviseur, freine brusquement, et à ses risques et périls, il recule sur l'autoroute. Puis, il se stationne derrière l'auto de Bertine et sort de sa voiture. - Toc! Toc! Toc! Toc! Toc! Toc! Toc! Toc! Toc! fait-il en cognant doucement dans la vitre, mais en vain, la femme ne bouge pas. Inquiet, il ouvre vivement la portière pour lui porter secours. Il se penche vers elle pour vérifier si elle respire encore, et cela juste à l'instant précis où Bertine s'éveille, terrifiée d'apercevoir deux yeux ronds, presque sortis de la tête.

- Au secours! Au secours! Lâchez-moi espèce de pervers! gueule-t-elle, en le boxa...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
Charlotte, à 16 ans, ne sait pas grand-chose de la vie, car elle a toujours été très gâtée, jamais contrariée, et ce depuis son premier cri, hélas, suivi d'une foule d'autres. De ce fait, elle a accepté seulement "oui", comme réponse à tous ses caprices. Son adolescence se classe dans la catégorie, record Guinness, niveau enfer noir. Et cela se traduit par des milliers de désobéissances, de claquages de portes, par du chantage, de la bouderie, des grèves de la faim, par des silences pouvant durer des jours entiers, en se cadenassant dans sa chambre, un vrai copié, collé d'un dépotoir. Fille unique, très blasée, elle n'en fait qu'à sa tête, et bien malin qui pourrait s'opposer à ses désirs. En effet, personne, à ce jour, n'y est parvenu, surtout pas ses parents, Marilyn et Bobby, qui ont eu beau s'arracher les cheveux, (et ça ne leur fait pas bien), la situation est restée un échec total. D'ailleurs, ses cousins, cousines, oncles et tantes s'entendent pour la surnommer "la reine des emmerdeuses"... - M'man! hurle Charlotte de sa chambre, dont tous les tiroirs gisent renversés par terre.
- Oui, trésor? répond cette dernière, d'une voix chevrotante, en accourant, car elle craint constamment un nouveau cyclone.
- Je cherche mon t-shirt rouge clair! s'époumone-t-elle et je ne le trouve pas. Ça fait déjà 2 minutes que je farfouille, et je sens que ma patience commence à bouillir. Bouillir! À part...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  3 commentaires
Élodie, 30 ans, est une brunette, aux yeux noirs, grande et déliée, mesurant 5 pieds 10, sans chaussures. Très jolie, d'ailleurs plusieurs agences de mannequins l'approchent pour des défilés de mode, mais elle refuse constamment, étant de nature très indécise. Et comme tous se retournent sur son passage, il n'est donc pas surprenant, qu'avec la gent masculine, ses succès ne se comptent plus. - Drrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrring!
- Oui, bonjour! chantonne Élodie, tout sourire, car elle reconnaît le numéro sur l'afficheur.
- Ici Jason, nous jasons de quoi, aujourd'hui, ma douce? rit-il de son jeu de mots.
- Bon, d'abord, comment vas-tu? demande-t-elle, d'un timbre de voix des plus séducteurs.
- Plus que bien, surtout depuis que je t'ai rencontrée. Ça fait quoi, un mois? Et je suis toujours aussi émerveillé que tu sois dans ma vie, surtout une beauté comme toi.
- Wow! C'est tout un compliment, ça! commente-t-elle, enjouée et confiante. Ouais, mais Jason, tu peux bien parler, toutes les filles que je connais seraient prêtes à laver tes planchers avec une brosse à dents, juste pour te plaire. Et entre copines, elles te surnomment "Belle gueule".
- Ah bon! Euh....... je t'appelle pour t'inviter samedi, dans 15 jours, soit le 22 juin, ma mère organise un party dans la cour arrière et nous serons toute la famille, une trentaine environ. Tu sais, ça me plairait beaucoup que tu m'y accompagnes, lui chuchote-t-il, d'une voix amoureuse. J'aimerais tellement que tu rencontres les miens.
- Hum. Je ne sais pas, là. Quand a...Lire la suite
Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires

Bonnes vacances!

01/07/2014 14:17:38

Je serai de retour vers la mi-août. 

Merci à vous, les visiteurs, vous faites de Rayenchante
un magnifique succès. À tous, je souhaite de très bons
moments 
remplis de belles festivités avec la famille et 
les amis. Et j'espère que le soleil sera généreux et que
vos rencontres se dérouleront dans la joie.  

Bon été, 

Ray 

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
first prev ... 7 8 9 10 11 ... next last
C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf