Rayenchante
Un petit quelque chose de bienfaisant...
Cliquez le titre! (NOUVEAU)

Piège ou bonne étoile? (Pour la vraie mise en page, cliquez le titre!)

14/01/2015 19:22:25

Sylvia est un bijou de femme, douce, docile, gentille, attentionnée, mais les gens pensent qu'il lui manque une case, tellement sa naïveté la rend différente des autres. Mais aujourd'hui, elle se moque de ce jugement dégradant qui l'a beaucoup fait souffrir, auparavant. Rien n'empêche qu'elle est entourée d'amies, et elle a un franc succès auprès de la gent masculine. À 40 ans, elle jouit d'un physique d'enfer dont plusieurs femmes vendraient corps et biens pour être gâtées pareillement par la nature.

Dans son appartement, comme à tous les soirs, elle se connecte sur Réseau contact, histoire de se magasiner un homme, car maintenant elle se sent prête, ayant fait le deuil de sa rupture. Or, depuis quelques jours, il y a bien ce "macho diabolo" qui lui plaît beaucoup et qui habite près de chez elle, ce qui est un atout majeur. Et son profil la séduit: même âge, belle apparence, 5 pieds 10, non fumeur, libre, avec son passé assumé. À cela s'ajoutent des valeurs morales, et un grand sens de l'humour. Quant à son pseudonyme "macho diabolo", Sylvia  ne s'en 'inquiète pas du tout, car elle croit tout ce qu'elle lit sur lui. En outre, hier, il a ajouté une nouvelle photo, où il embrasse la tête d'un adorable caniche miniature, niché dans ses bras. Aussi, en les voyant, elle craque complètement.

- Oh, qu'ils sont mignons, tous les 2! s'exclame-t-elle. Ouais, bien finalement, j'ai fait le tour de Réseau contact et je choisis "macho diabolo". Je suis décidée, demain je vais lui écrire, et si je lui plais au point qu'il fixe un rendez-vous, je vais accepter.

Alors, naturellement elle le charme avec ses courriels plein de candeur, ensuite ils "chattent" et il la fait beaucoup rire, puis finalement ils se téléphonent à tous les jours. Et d'un commun accord, ils vont se rencontrer la fin de semaine suivante. Aucun trac ne l'habite, car elle a apprivoisé sa solitude. Par contre, cette chère Sylvia ignore que "macho diabolo" est également inscrit sur Québec.com, Zoosk.com, ÉliteSingles.ca, Match.com, entre autres...Samedi 18 h, jour du rancard...

- Wow! Tu es encore plus magnifique que sur ta photo! s'écrie-t-il, nerveusement, lorsqu'ils se rejoignent. Maladroitement, il la prend tout se suite dans ses bras pour lui plaquer deux bisous sur les joues.
- (Viande! Qu'est-ce qui lui prend? Quelle familiarité! Hum, hum, hum, par contre, il est bien baraqué, ce mec) Euh, ça me fait plaisir de te voir, enfin! Et, toi aussi, tu es très bien! glousse-t-elle, très contente.
- (Ouais, cette femme  est superbe,  elle est pour moi. Je veux la conquérir dès ce soir! Et Dieu sait que j'en ai rencontré des demoiselles, mais là j'ai un sérieux béguin, pour une fois, dans ma vie) Euh, j'ai tout organisé. J'ai choisi, "Aux 5 fourchettes" pour notre premier souper en tête- à- tête! dit-il en entrant. J'ai aussi réservé la table, en face, près de la fenêtre!
- Parfait! Tu sais, c'est normal que l'homme s'occupe de ce genre de détails, ainsi il se croit fort et supérieur.
- (Non, mais elle est vraiment spéciale, cette femme)
- Bonsoir, si madame et monsieur veulent bien me suivre, récite le serveur, très snob, la tête cassée vers l'arrière.

Sitôt arrivés à leur place, "macho diabolo" oublie ses bonnes manières en se précipitant pour couper le chemin de l'employé, et il tire galamment la chaise de Sylvia. Elle s'assoit, folle de joie, parce qu'elle affectionne particulièrement les hommes polis et galants.

- (Je me demande si elle va s'apercevoir de ma vraie nature, s'interroge-t-il) Euh, est-ce que tu prends un apéro? Et d'ailleurs je t'invite, c'est moi qui régale, clame-t-il, sûr de lui.
- (Je ne suis pas une mendiante! a-t-elle envie de lui répondre. Et je ne veux rien te devoir........Bof)  Hum, si tu me l'offres aussi gentiment, j'accepte. D'ailleurs, l'homme n'est-il pas un pourvoyeur?
- (Quelle drôle d'idée! La demoiselle n'insiste pas trop pour payer! Elle  compte peut-être ses sous! J'espère que ce n'est pas une autre profiteuse) Euh, ça me fait plaisir!
- (Viande, qu'il est beau! Probablement trop beau pour être vrai! Beurk, je me sens toute bizarre, tout à coup) Je me sens très bien, ici, avec toi! se contredit-elle. 

- Voici la carte des vins! propose le serveur en la tendant précautionneusement au mec.
- Oh, je la connais par coeur, dit-il sans l'ouvrir. Je vais prendre un "Domaine des Rouges-Queues". 
- Tu parles d'un nom de vin! rigole Sylvia, en tapant sur la table.
- Excellent choix, monsieur! valide l'employé en ignorant la remarque et en reprenant la carte comme s'il tenait le saint suaire.
- Bon, où en sommes-nous, déjà? demande le mâle.
- Mais nous sommes ici! répond-elle, moqueuse..........Hum, tu t'appelles comment?
- Euh....................si on gardait un peu de mystère, qu'en dis-tu?
- C'est injuste, toi, tu sais que je suis Sylvia Poitras!................Bof, tout compte fait, j'aime bien les énigmes, alors pourquoi pas?
- (Ouais, plus naïve que ça, tu meurs!.....................c'est très embêtant, je ne sais plus quoi penser d'elle) Merci d'accepter mes règles du jeu!

Le garçon arrive et accomplit le rituel du vin. "Macho diabolo" le goûte et acquiesce, puis le serveur verse le nectar dans les 2 coupes et s'en va, avec son dos rigide comme plâtre.

- Buvons à nous! suggère-t-il, hésitant.
- Oh non, non, non, non, non, non, ce n'est pas encore fait, ça, monsieur! ajoute Sylvia, sérieuse.
- (Ouf! Elle est vraiment difficile à suivre! Vais-je être capable de rester pour le souper? J'ai le goût de me sauver). Tu as tout à fait raison, ma belle! Trinquons au hasard?
- Le hasard? Non, créons plutôt un nouveau toast!
- Hum..... ..........(Je  doute, et en même temps j'ai toujours un coup de coeur pour elle)
- Je pense que l'on va passer une belle soirée! déclare-t-elle, incertaine, en se forçant pour égayer l'ambiance. Alors un toast à rien, puis elle lève sa coupe et prend une gorgée.

Il fait de même, avale une petite lippée et, perplexe, la fixe, ne sachant plus où donner de la tête.

- (Je veux la conquérir ce soir, et paradoxalement elle m'effraie, et je ne la comprends pas....... De toute façon, il n'y a rien  de nouveau sous le soleil à essayer de comprendre une femme)
- Voici les menus, propose le serveur, en s'inclinant devant Sylvia, puis "macho diabolo".

Alors, l'homme et la femme ouvre chacun le leur et disparaissent derrière un véritable paravent.

- (Mais qu'est-ce que c'est que ça? se demande Sylvia. Les noix de St-Jacques? Le cerf de boileau? C'est stupide, c'est sûr qu'il boit de l'eau, le cerf) Euh, peux-tu m'expliquer, qu'est-ce que c'est que le cerf de boileau?
- C'est un mets tout simplement exquis. Il s'agit d'un cerf élevé avec des critères de très grande qualité. Je te le conseille, c'est savoureux. Moi, ce soir, je le goût de prendre autre chose! Tiens, je vais choisir le magret de canard.
- Magret? questionne-t-elle, intriguée.
- C'est comme un suprême, sauf que le canard a été gavé, c'est pour ça que ça s'appelle un magret.
- Pauvre petite bête! Il n'est pas question que j'en mange! Viande! "Aux 5 fourchettes", moi je leur en enlève 2, parce qu'ils gavent des animaux! (Je me sens de plus en plus bizarre avec lui. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, il semble si loin d'ici) Oh et puis tiens, pour détendre l'atmosphère, j'ai une devinette: "Pourquoi les moutons doivent-ils toujours se brosser les dents?"
- Euh............................................, j'ignore! répond-il, content de son attitude.
- "Pour garder la laine fraîche", rigole Sylvia, toujours mal à l'aise.

"Macho diabolo" la trouve très drôle et éclate de rire, tout à coup plein d'espoir.

- Est-ce que madame et monsieur ont fait leur choix?
- Oui, je vais prendre le cerf de boileau, dit la jeune femme en cachant un sourire. J'espère que vous ne le présentez pas avec de l'eau!
- Absolument pas, madame! répond l'employé encore plus coincé. Il est servi avec une parure de pommes allumettes, sur un édredon vert.
- Euh..........................?
- C'est un lit de laitues mixtes avec sa vinaigrette aux framboises, assorties de pommes de terre frites. Hum, est-ce que je vous apporte une entrée?
- Non, merci!
- Et pour monsieur?
- Pas d'entrée non plus, je vais y aller avec le magret de canard et ses accompagnements.
- Bien! conclut le serveur en ramassant délicatement les menus et en se poussant, la démarche raide comme la justice.
- Non, non, non! s'écrie une jeune femme en accourant vers "macho diabolo". Serge, mon beau Serge, mais que fais-tu dans les parages? Ça doit bien faire 7 mois que l'on ne s'est pas vus? As-tu toujours ta PME exportatrice, toi, l'homme le plus riche du pays?
- Euh........................Amanda, je te présente Sylvia! Sylvia, voici Amanda, euh................ma cousine, ajoute-t-il en voulant disparaître sous la table.
- Ben voyons, depuis quand, mec? riposte la nouvelle arrivée, en riant.
- Viande! Moi j'en ai assez, je m'en vais! réagit Sylvia en se levant précipitamment. Depuis le début de la soirée que je ne me sens pas bien, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond avec lui!

Et elle sort en croisant le serveur qui apporte le repas principal. Ce dernier reste planté là, car il aperçoit  "macho diabolo" qui quitte la table, suivi d'Amanda, et ils se dirigent vers l'entrée.

- Bravo, Amanda! gronde ledit Serge pour éviter le scandale. Tu as encore réussi à me ridiculiser devant une autre personne, mais c'était la dernière. Il la regarde droit dans les yeux et s'approche d'elle, menaçant. Cette femme est pour moi et tu devras t'y faire!
- Hum, si c'était le cas, tu courrais derrière elle pour la retenir et tenter de t'expliquer...
- Ça, ça ne te regarde plus, dégage, ça presse!

Nerveuse, Amanda s'en va, illico, et "macho diabolo" est convaincu qu'elle a compris le message, cette fois.

Il demande la facture, paie, puis se rend chez Sylvia. Et à destination, tout tremblant, il sonne.

- Oui? demande-t- elle dans l'interphone.
- C'est Serge! Je suis en bas et j'aimerais t'expliquer, supplie-t-il. J'ai vraiment le béguin pour toi. Et tu sais quoi? J'ai peur, parce que je pense que ça peut évoluer sérieusement entre nous.
- ............................Appartement 30! dit-elle en déverrouillant la porte de l'immeuble.

Et Sylvia l'attend devant son appartement.

- Entre! offre-t-elle, distante.
- Wow! C'est ravissant chez toi! sourit-il.
- Merci, euh.......................viens t'asseoir!
- D'abord, pardonne-moi de t'avoir tout caché! déclare-t-il, sincère. Au restaurant, tu n'étais pas bien, parce que tu percevais mes cachotteries.
- C'est vrai. Je ne sais pas quoi, au juste, mais je me sentais mal.
- Je voulais passer pour un "macho diabolo" pour éviter de souffrir, et ça s'est retourné contre moi. La vérité c'est que depuis quelque temps, je suis fatigué de 5 ans de célibat, aussi je me suis inscrit à plusieurs agences pour mettre toutes les chances de mon côté. Malheureusement, les 3 dernières rencontres ne m'ont attiré que des profiteuses, dont Amanda. C'est pour ça que je me cachais, je ne voulais pas que tu connaisses ma situation financière. Et suite à toutes mes déceptions, j'ai de la difficulté à faire confiance aux femmes........Oh j'oubliais, Amanda n'est pas ma cousine, je l'ai dit parce que je ne savais plus comment m'en sortir.
- Merci, j'apprécie ta franchise, et je te comprends mieux, maintenant! se réjouit-elle. Pour ma part, je te trouve à mon goût et ce, depuis le début. Si ça peut te donner confiance, j'ai déjà rompu avec un millionnaire qui croyait tout acheter, à commencer par moi.
- Wow, j'ai rarement entendu ça! mentionne-t-il, très content. Ça fait du bien!
- Serge, être honnête est ma plus belle qualité!..............Euh.............d'après toi........notre rencontre est-elle un piège ou une bonne étoile?
- Hum, ...................j'ai toujours aimé l'astronomie! répond-il en s'approchant doucement d'elle...

©   Tous droits réservés, Raymonde

*     Image prise sur le Web

Publié par Ray •   Ajouter un commentaire  2 commentaires


Salut Raymonde, j'ai aimé l'histoire de macho diabolo. Il se pensait très futé mais Sylvia vivait la rencontre avec son cœur. Elle sait ce qu'elle veut. Il devra être honnête si il veut que sa relation soit belle. Ton histoire fini bien. L'humour c'est toujours gagnant et les étoiles sont de bons guident. Elles brillent. Elles éclairent. Elles leur réservera sûrement une belle histoire d'amour si cupidon le veut.....Louise Gariepy amitié!
Louise Gariépy Posté le 30/01/2015 16:00:45
Allo, bien tournée cette histoire de prince charmant moderne! Beaucoup aimé tes photos , elles sont originales et nous font voir autres choses que ce qu'elles nous montrent. Toujours intriguant l'univers intérieur des gens...
Michelle Posté le 28/01/2015 21:54:54



C'est bon pour le moral
La compagnie créole
compagnie_creole_c_est_bon_pour_le_moral
 
© 2011
Créer un site avec WebSelf